Details zur Publikation

Referenztyp Zeitschriften
DOI / URL Link
Titel (primär) Observations of resin acid distribution in the River Saale, Germany
Autor McMartin, D.W.; von Tümpling, W.; Headley, J.V.; Gillies, J.A.;
Journal / Serie Canadian Water Resources Journal
Erscheinungsjahr 2003
Department FLOEK; GM;
Band/Volume 28
Heft 3
Sprache englisch;
Abstract

Selected softwood-derived resin acids were found during 2001 and 2002 in the River Saale, the Elbe’s major tributary in Germany sometimes several hundred kilometres from a known point source. Resin acids reach the river in the forested areas in the state of Thuringia through natural tree weathering processes, lumber processing and pulp and paper production. At a location 2 km downstream from the Rosenthal pulp and paper mill at Blankenstein, total resin acids were measured at concentrations as high as 600 μg/L. However, a double reservoir system downstream of the mill provided sufficient residence time for attenuation/removal of resin acids. These attenuation processes include microbial action, loss to sediments, photolysis and the addition of oxygen through re-aeration. It was concluded that, while there are regions of resin acids contamination close to forestry processing facilities, the river and its reservoirs are capable of reducing the inputs to concentrations below toxicological significance. Resin acid concentrations in 2002 were significantly lower than those observed in 2001, likely due to severe flooding throughout the Elbe watershed in 2002.

Certains acides résiniques dérivés du bois tendre ont été trouvés en 2001 et en 2002 dans la rivière Saale, le principal affluent du fleuve Elbe en Allemagne, parfois à plusieurs centaines de kilomètres d’une source ponctuelle connue. Les acides résiniques atteignent la rivière dans les zones arborées de l’État de Thuringe du fait du processus d’altération naturel des arbres, du traitement du bois d’œuvre et de la production de pâtes et papiers. À un emplacement à 2 km en aval de l’usine de pâtes et papiers Rosenthal à Blankenstein, les acides résiniques totaux ont été mesurés suivant des concentrations aussi élevées que 600 mg/l. Cependant, un système de double réservoir en aval de l’usine offrait un temps de séjour suffisant pour l’atténuation ou l’élimination des acides résiniques. Ces processus d’atténuation comprennent l’activité microbienne, la perte de sédiments, la photolyse et l’ajout d’oxygène par l’entremise de la réaération. Il a été conclu que, bien qu’on trouve des régions de contamination par des acides résiniques à proximité d’usines de traitement forestier, la rivière et ses réservoirs sont en mesure de réduire les apports à des concentrations inférieures au seuil d’importance toxicologique. Les concentrations d’acide résinique en 2002 ont été beaucoup plus faibles que celles observées en 2001, probablement en raison des graves inondations survenues dans l’ensemble du bassin de l’Elbe en 2002.

ID 5060
dauerhafte UFZ-Verlinkung https://www.ufz.de/index.php?en=20939&ufzPublicationIdentifier=5060
McMartin, D.W., von Tümpling, W., Headley, J.V., Gillies, J.A. (2003):
Observations of resin acid distribution in the River Saale, Germany
Can. Water Resour. J. 28 (3), 359 - 374